Share

Dans cet article, je vais vous exposer une des théories les plus intéressantes en termes de prédiction du prix du bitcoin. C’est une théorie qui a été développée par Plan B qui est l’un des analystes les plus connus du bitcoin et qui utilisent une notion qui s’appelle le “Stock to Flow”. J’aimerais vous l’expliquer simplement pour que vous compreniez ces prédictions qui sont vraiment intéressantes. Nous verrons aussi les conclusions que ça peut engendrer. 

Une théorie pour quantifier la rareté

Dans ce paragraphe je résume la théorie exposée par PlanB dans cet article.

La théorie du Stock to Flow

Selon Plan B, le bitcoin peut être comparé aux métaux précieux comme l’or et l’argent parce qu’il est rare et difficile à produire. Il donne la définition de ce qu’est la rareté et il dit qu’effectivement pour le bitcoin, c’est pareil. C’est compliqué de produire des bitcoins tout simplement parce qu’il y a le mécanisme du minage à travers le Proof of Work qui coûte énormément d’argent, énormément de machine. 

Il quantifie la rareté grâce à une théorie “le Stock to Flow” qui peut être défini comme une relation entre la production sur une année et le stock actuel. Concrètement, le Stock to Flow est le nombre qu’on obtient lorsqu’on divise le stock total de l’or par exemple par la production de chaque année. Il permet d’évaluer en combien d’années, il est nécessaire, au rythme actuel de production pour produire ce qui existe en stock actuel. 

Partant de l’exemple de l’or, on a un stock de 185 mille tonnes d’or et c’est tout l’or qui existe sur la planète. On produit trois mille tonnes d’or par an du coup, on a un Stock to Flow de 62. Donc il faudrait 62 années, au rythme actuel de production, pour obtenir le stock actuel. Ainsi, on a un Stock to Flow pour l’or de 62, pour l’argent de 22, pour le palladium de 1,1 et pour le plutonium de 0.4. 

Avec le bitcoin on peut faire la même opération tout simplement parce qu’on connaît le nombre de bitcoin qui sont émis depuis la création du bitcoin. Selon les chiffres de septembre 2019, il y a actuellement 18 millions de bitcoin en circulation et on a 1800 bitcoin qui sont générées chaque jour c’est à dire 6 157 mille par an. Donc, si on applique la formule soit 18 millions divisés par 6 157 mille, on aurait un Stock to Flow de 27. Cela signifie que nous avons besoin de 27 ans de production actuelle de bitcoin pour produire le stock actuel. 

Ce nombre est beaucoup plus petit que celui de l’or, mais ce que l’or n’a pas, ce sont les “Halvings”. Je vous renvoie à la vidéo que j’ai réalisée sur les halvings pour que vous compreniez ce que c’est. Cela correspond à la rémunération des mineurs qui est divisée par deux, autrement dit, c’est le nombre de bitcoin mis en circulation qui est divisé par deux.

A partir du 12 mai 2020 les bitcoins sont produits à un taux de 900 bitcoins par jour. A ce moment, le Stock to Flow va passer de 27 à 52, ce qui est beaucoup plus proche de l’or qui est à 62. Ce qu’il faut voir, c’est que le prochain Halving qui sera a priori en 2024 portera ce nombre à 113 ce qui est donc énormément plus que l’or. 

Concrètement, cette théorie de la quantification de la rareté s’applique aussi bien à l’or qu’aux bitcoins puisqu’ils ont les mêmes propriétés. D’autre part le niveau atteint par le bitcoin va être amené à dépasser celui de l’or dans les quatre années à venir. 

Corrélation entre le Stock to Flow et le cours du bitcoin

Dans le deuxième point de sa théorie, il a vu qu’il y avait une corrélation très claire entre le Stock to Flow et la valeur de marché d’un bien. 

Pour cela, il utilise un modèle dans lequel il présente le Stock to Flow en fonction de la Market Value. 

Vous avez le Stock to Flow en bas de dans des intervalles de 1, 10 et 100. Autour de 62, on voit bien que la market value de l’or (la valeur de marché) c’est-à-dire l’ensemble de la quantité d’un bien multiplié par son prix actuel (c’est la Market Cap.) représentée en jaune est de dix mille milliards pour l’or alors qu’il y a un Stock to Flow de 62 pour le bitcoin

En réalité, il a comparé depuis le début le Stock to Flow du bitcoin avec sa valeur et il dit dans son analyse qu’il y a vraiment une corrélation étonnante et réelle entre les deux. Il conclut que le fait que cette corrélation repose sur la chance est presque proche de zéro. C’est vraiment intéressant d’autant plus que les résultats qu’il trouve pour le bitcoin sont confirmés par ce qu’il trouve pour l’or et l’argent. 

Il prévoit qu’à ce rythme le Stock to Flow du bitcoin en passant à 57 devrait mathématiquement faire passer la valeur du bitcoin en 2020 après le halving à une Market Value de 1 billion. Le prix du bitcoin devrait passer à 55 milles dollars d’ici 2020 ou 2021. 

Dès lors on peut se demander d’où viendra l’argent qui va rentrer dans le bitcoin. Il considère que la conjoncture actuelle, l’incertitude croissante de la macro-économie correspond parfaitement à cette croissance du bitcoin. Il dit aussi que les afflux de monnaies pourraient venir de l’or, de l’argent des pays qui ont des taux d’intérêt négatifs comme l’Europe, le japon et bientôt les USA. Les pays qui ont des gouvernements prédateurs comme les Venezuela, la Chine, Iran et la Turquie, mais aussi les millionnaires et les milliardaires qui veulent se hedger contre l’inflation engendrée par les quantitative easing et les investisseurs institutionnels. Et ça on le voit, je confirme, il y a des indicateurs qui le disent, qu’il y a un afflux massif d’argent dans le bitcoin. Il fait vraiment une corrélation entre le prix du bitcoin et le Stock to Flow peint ici en noir. Ça, c’est son premier article qui est vraiment intéressant que je vous invite à lire. Je vais vous mettre le lien.

Les différents états du bitcoin: Bitcoin Stock-to-Flow Cross Asset Model

Dans un deuxième article, PlanB explique les différentes étapes de transformation du bitcoin. Pour cela, il prend trois exemples, l’eau, le dollar et le bitcoin pour que vous compreniez bien. 

Bitcoin Stock-to-Flow Cross Asset Model

Pour l’eau par exemple, il y a plusieurs états à savoir le solide, liquide gaz ou iron, mais globalement, ce sont toujours les mêmes molécules. C’est simplement l’état qui change. 

Bitcoin Stock-to-Flow Cross Asset Model

Il en va de même pour le dollar. Initialement, il était en or. Ensuite, il est devenu du papier, mais backé par de l’or et maintenant, il est du papier tout court donc backé par rien du tout. 

Il considère que pour le bitcoin, c’est pareil. Le fait que le prix du bitcoin augmente, change la qualité du bitcoin lui-même. Donc on est passé du 

  • proof of concept c’est-à-dire le bitcoin était inexistant, il valait zéro. 
  • Ensuite, c’est devenu un moyen de paiement lorsqu’il y a une parité entre le bitcoin et le dollar, donc on le considérait comme un moyen de paiement même si dans la réalité ce n’est pas tellement le cas. 
  • Par la suite, lorsque le prix du bitcoin est devenu égal à celui de l’or (à l’époque, c’était 700 dollars) on a considéré que le bitcoin pourrait devenir de l’or
  • et avec le 2ème halving associé au fait qu’on est à 1 milliards de transactions par jour et qu’on commence à avoir de la réglementation, le bitcoin devient un actif financier. 

Dans le modèle qu’il décrit dans son deuxième article, PlanB inclut l’or et l’argent. Il considère surtout que chaque étape du bitcoin est comme les différents états de l’eau. Il y a le proof of concept, payement, E-gold et Financial asset. Et ils sont tous en fonction du Stock to Flow. Donc, plus ils augmentent, plus il y a un Stock to Flow important. Il inclut l’or et l’argent qui ont un Stock to Flow de 33 pour l’argent et de 58 pour l’or. 

Bitcoin Stock-to-Flow Cross Asset Model

Il inclut finalement les quatre états du bitcoin dans son système et il obtient des résultats tout à fait impressionnant de précision avec l’argent et l’or. Surtout, avec ce nouveau modèle, il obtient un prix du bitcoin qui ne serait plus à 55 milles dollars, mais à 280 milles. 

C’est juste une façon de calculer son modèle, mais il est vraiment intéressant de voir les différentes phases et les différents états du bitcoin, la façon dont il évolue. 

Les conséquences pour le bitcoin d’un prix à 280,000 dollars

Venons-en au dernier article qui est celui de Ben Berry.

Selon lui, le second “halving” du bitcoin, va sans doute faire rentrer le bitcoin dans la cinquième phase de sa transformation. Alors quelle est cette cinquième phase ? Il reprend l’explication précédente et affirme que l’état du bitcoin actuel n’est pas du tout le même si le prix du bitcoin arrive à 280 mille dollars. 

Autrement dit, l’influence du bitcoin à ce niveau est très différente. Elle est très différente de l’affluence politique et c’est ce que dit d’ailleurs PlanB:

“il y aura des problèmes géopolitiques, des conséquences géopolitiques inévitables. Si ces modèles sont vrais et se trouvent être vrais, ça ne va pas être une jolie image, ça va être même moche et il y aura probablement la guerre.”

PlanB

 Ben Berry souligne que tous les 80 ans en moyenne, le système monétaire se renouvelle et là, on se trouve dans celui de Bretton-Woods qui a été imaginé après celui de 1945, donc, on est soixante-quinze ans après ce modèle. 

Nous arrivons à la fin de ce modèle, aussi bien les institutions internationales ne fonctionne plus, le système monétaire est à bout de souffle. Il considère que le bitcoin pourrait être pris dans le piège de Thucydide qui est une confrontation avec la fin du dollar comme monnaie de réserve. 

Dans ce cadre, il reprend la phrase de Brad Sherman un membre du congrès américain qui dit qu’il faut absolument s’attaquer au bitcoin parce qu’il concurrence leur pouvoir et qu’il faut le combattre. 

En effet, si jamais le bitcoin atteint les 288 000 $ et une Market Cap de de 5,5 trions, alors on peut avoir une réserve monétaire du bitcoin. 

Personnellement, je ne crois pas que cela puisse être le cas avec le bitcoin parce qu’il n’a pas l’infrastructure technologique pour être une monnaie. Il pourrait être une réserve de valeur et représenter une protection pour une autre monnaie, c’est-à-dire un hedge pour une autre monnaie. De ce point de vue, il entrerait en concurrence avec le dollar. 

Est-ce que le bitcoin pourrait échapper à cette compétition avec le dollar ? Selon l’auteur, on n’est pas prêt pour affronter une attaque des banques contre le bitcoin. Ces dernières pourraient en effet décider de le faire chuter jusqu’à zéro simplement pour faire disparaître le bitcoin. 

Il ne s’agit pas de théories vagues. Certains traders comme the Inner Circle Trader qui est un des traders important en termes de forex l’affirme aussi. 

Follow me on Social media
Share
Passionné depuis 2014 par les technologies liées à la blockchain, j'ai créé ce blog pour partager avec les plus grand nombre les dernières innovations, les start-ups et les Crypto-monnaies qui selon nous constituent une avancée significative pour cette industrie en pleine expansion.