Crypto-Monnaies VS Monnaies Locales

Les crypto-monnaies attirent beaucoup d'attention en ce moment et pourtant elles ne sont pas les seules à être en pleine expansions. Les monnaies locales elles aussi connaissent un véritable boom.

Monnaie locale
Monnaie locale
Share

Le fonctionnement des crypto-monnaies n’est pas si éloigné de celui des monnaies locales et les comparer devrait permettre de mieux les comprendre.

Les monnaies locales ont pour objectif de promouvoir le développement des activités locales en créant une économie parallèle où les biens et services correspondants à une charte peuvent être échangés dans l’unité de monnaie locale. L’idée est partie du constat que 98% de la valeur créée localement et rémunérée en monnaie nationale (en euros par exemple) était récupérée par les places de marchés et la spéculation boursière sans bénéficier aux habitants qui l’avait créé. En mettant en place une monnaie locale, les habitants d’une localité (ville ou commune) décide de créer un écosystème parallèle à l’économie nationale qui permet de retenir la valeur créée localement.

 

UN PROTOCOLE EST UNE CHARTE

Pour pouvoir obtenir des jetons de ces monnaies locales créées de toutes pièces, il faut adhérer à l’association et signer la charte des valeurs de cette association. Les monnaies locales proposent généralement des chartes orientées vers une économie plus respectueuse des individus et de l’environnement.

Organic

Le procédé est le même pour prendre part aux crypto-écosystèmes, à la différence près qu’au lieu d’adhérer à une association et à une charte, il faut télécharger un logiciel (le protocole) sur son ordinateur.

Nous partirons du postulat que l’association est gérée en démocratie directe c’est à dire que l’ensemble des membres peut prendre part au processus decisionnel et que les décisions sont prises à la majorité absolue. Nous faisons cette parenthèse parce que c’est la façon dont fonctionne un système reposant sur une blockchain. Pour en savoir plus sur le sujet je vous invite à lire nos articles sur les différents modes de consensus. Vous pouvez également consulter notre glossaire.

Comme une charte, un protocole est un ensemble de règles qui a pour objet de régir le fonctionnement du réseau des participants. Par exemple une charte de monnaie local prévoira que seuls les produits issus de l’agriculture biologique peuvent être achetés avec la monnaie locale ou que seul peuvent être admis comme revendeurs les magasins bio ou respectant l’économie équitable (excluant de fait les grandes surfaces au profit des commerces de proximité).

De même un protocole peut prévoir combien sera rémunéré en jeton un service rendu par un des membres du réseau en utilisant le protocole.

Le protocole bitcoin prévoit ainsi que les mineurs recevront 12.5 bitcoin en plus des frais attachés aux transactions pour chaque blocks qu’ils auront ajoutés à la blockchain. Cette rémunération est justifiée par le fait que ces mineurs ont alloué les capacités de calcul de leur installation informatique (très consommatrice en énergie) pour compléter le mécanisme du Proof of Work en premier.

Il va de même pour le blogueur qui est rémunéré pour avoir posté un article de qualité sur Steemit ou un utilisateur d’Augur qui reçoit un dividende pour avoir effectué une prédiction de marché qui s’est avérée correcte.

Chaque protocole est différent et adapté à l’économie développée par le réseau. Etant open source, il peut également être amélioré, complété ou copié par n’importe qui.

L’objet d’une charte et d’un protocole est bien le même, c’est à dire de créer un écosystème ayant des règles précises, sa propre monnaie et la volonté de résoudre un problème. Ce protocole comme cette charte peuvent être appliqué à n’importe quel problème et organisé librement. Pour autant les objectifs d’une monnaie locale et d’une crypto-monnaie ne sont pas nécessairement les mêmes.

crypto-monnaies

DES OBJECTIFS DIFFERENTS

L’objectif d’une monnaie locale est de développer l’économie locale selon des règles qui ne sont pas dictées par celles du marché. En d’autres termes, il ne s’agit pas de faire prendre de la valeur à la monnaie locale.

C’est la raison pour laquelle, la valeur des monnaies locales est généralement corrélée à celle des monnaies nationales. Un jeton de monnaie locale sera ainsi équivalent à un euros par exemple.

L’objectif de ces monnaies est toutefois d’attirer un maximum de personnes qui échangeront des euros contre des jetons de monnaie locale ainsi que des producteurs et revendeurs de produits pour alimenter l’écosystème.

Les utilisateurs des monnaies locales adhérent à l’association par conviction et n’ont généralement pas d’intérêts personnels direct, si ce n’est une petite incitation lors de la conversion des monnaies nationales (un euros et souvent échangé pour 1.20 jetons).

La philosophie est différente avec les crypto-monnaies, car chaque jeton peut prendre de la valeur (ou en perdre) par rapport aux monnaies nationales. La valeur des crypto-monnaies va donc dépendre de l’offre et de la demande sur les échanges de crypto-monnaies en fonction de la valeur que telle ou telle crypto-monnaie aura acquis aux yeux du marché. Cette valeur est souvent quantifiée de « Current Utility Value » ou « Valeur d’Utilité Actuelle ».

De plus les utilisateurs des crypto-écosystèmes interviennent sur le réseau par conviction, mais aussi (et surtout) parce qu’ils sont rémunérés pour le faire. Ils espèrent en effet que leur contribution va faire prendre de la valeur au protocol et donc à la crypto-monnaie qu’il pourra ensuite échanger contre de monnaies locales sur un échange. C’est cette incitation des utilisateurs du protocole qui est innovant dans ce nouveau business model et qui permet un développement beaucoup plus rapide du réseau puisque son déploiement profite à ses créateurs mais aussi aux utilisateurs. Ce n’est évidemment pas le cas avec les plateformes que nous connaissons actuellement, sur lesquelles nous ne sommes pas rémunérées, pire nous fournissons gratuitement ce qui enrichit leurs créateurs (le contenu et nos données personnelles).

 

LA VELOCITE, UN PROBLEME COMMUN

La finalité est différente mais ces écosystèmes cherchent pourtant à obtenir le même résultat qui est celui de la circulation de leurs jetons. Sans cet échange de valeurs, un écosystème ne peut exister. Tous les moyens sont bons pour favoriser la vélocité (cad la circulation) des jetons.

marché local

Nombreuses sont les monnaies locales qui ont décidé que la valeur des jetons devrait décroitre si ils ne sont pas dépensés dans les 3 mois de leur obtention. Il en va de même pour les protocoles qui sont programmés pour inciter les utilisateurs à participer activement au développement du réseau en les rémunérant et en leur donnant la possibilité d’échanger ces crypto-monnaies entre membres ou sur un échange.

Or concernant les crypto-monnaies, il a été constaté que la valeur échangée sur le réseau correspond à la valorisation du réseau. Willy Woo en a même déduit le Network Value to Transaction Ratio (« NVT Ratio ») qui permet de déterminer si la valeur d’une crypto-monnaie n’est pas démesurée par rapport au développement du réseau. On comprend mieux pourquoi la circulation des crypto-monnaies est vitale pour la survie du protocole.

Peut-être pourrions-nous imaginer des méthodes de développement des monnaies locales plus incitatives sans pour autant ouvrir la porte à la spéculation ?

Follow me on Social media
Share
Passionné depuis 2014 par les technologies liées à la blockchain, j'ai créé ce blog pour partager avec les plus grand nombre les dernières innovations, les start-ups et les Crypto-monnaies qui selon nous constituent une avancée significative pour cette industrie en pleine expansion.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here