Share

Altcoins, pour « Alternative Coins » : tous les autres jetons (également connus sous le nom de « Tokens » ou « Coins ») apparus après le bitcoin.

Blockchain : littéralement, « chaîne de blocs » ; base de données d’un réseau décentralisé, qui doit être mise à jour par les membres du réseau lui-même et non plus par un tiers de confiance. C’est le rôle des mineurs. Il y  a des  blockchains publiques (ouvertes à tous) et privées (les membres sont sélectionnés).

Cap : limite des fonds requis par l’ICO. – Voir « soft cap » / « hard cap » / « individual cap ». >  « capped » : « plafonné » ;  « uncapped » : « non plafonné »

Clé privée : nombre aléatoire de 256 bits permettant de signer une transaction. Elle peut être comparée au code secret que vous utilisez pour payer avec votre carte bancaire. Il est donc essentiel de ne jamais la divulguer.

Clé publique : nombre aléatoire de 256 bits permettant de vous identifier sue la blockchain. Elle peut être comparée à votre numéro de carte bleu et peut être partagé avec des tiers sans risque.

Coins : jetons natifs, aussi appelés « Native Tokens » : ce sont des cryptomonnaies qui peuvent fonctionner indépendamment puisqu’elles reposent sur leur propre blockchain. Le bitcoin en est le principal exemple. – Par opposition à « Tokens » : jetons non-natifs

Cold storage : stockage hors-ligne ; pratique et support non relié à internet et qui permet de conserver des cryptomonnaies;  exemple : les clés USB sécurisées, également appelées « portefeuilles physiques »  – Par opposition à « Hot storage »

Cold wallet (littéralement « portefeuille froid ») : permet de conserver vos jetons en Cold Storage  – Par opposition à « Hot Wallet » – Exemple Ledger Nano S.

Consortium : type d’organisation reposant sur une blockchain dans laquel les membres pouvant participer au mécanisme du consensus sont présélectionnés ; il est donc est généralement considéré comme partiellement décentralisé.

Crypto : abréviation de « cryptomonnaie »

Cryptoactif : expression faisant référence à l’ensemble de jetons en circulations, toute nature confondue.

Cryptoéconomie : Concept apparu avec le bitcoin, selon lequel les membres du réseau son rémunérés pour leur participation dans le développement, la sécurisation ou tout simplement l’utilisation du réseau.

Cryptomonnaie : jetons ayant pour vocation principale de transférer de la valeur entre les membres du réseau. Cette expression est communément utilisées à tore pour décrire tous types de jetons

Cryptoassets : voir Cryptoactif

CUV (« Current Utility Value ») : valeur d’échange d’un jeton à un moment T.

DAO (« Decentralized Autonomous Application ») : Entreprise dont le management est organisé de manière décentralisé entre ses membres.

DApps : pour Applications Décentralisées, ce sont des applications qui sont hébergées sur une plateforme de type Ethereum et qui ne disposent donc pas d’une blockchain qui leur est propre. Elle émettent généralement leurs propres jetons (voir « Non-native tokens ») pour permettre aux utilisateurs d’accéder au service proposé par l’application. La grande majorité des cryptomonnaies sont conçues sur ce modèle

Échange « crypto-to-crypto » ou Crypto/Crypto : bouse d’échange sur lesquelles on ne peut déposer que des cryptomonnaies et non des monnaies nationales.

Échange « fiat-to-crypto » : ? bouse d’échange sur lesquelles il est possible d’acheter des cryptomonnaies avec des monnaies nationales.

ERC (« Ethereum Request for Comments ») : propositions d’amélioration ou de changement du code source par des programmeurs. Une fois entérinées par la communauté le changement entre en vigueur.

ERC20 Token : type de jeton compatible avec le protocole Ethereum entériné dans le Ethereum Request for Comments n.20.

Ethers : jetons natifs de la blockchain Ethereum

Ethereum : une des premières blockchains à avoir permis la programmation et l’exécution de Smart Contracts

Exchanges : bourse sur lesquelles se rencontre l’offre de vente et d’achat de cryptoactifs. Ces bourses d’échanges peuvent être Fiat/Crypto ou Crypto/Crypto.

Fiat money, ou fiat : : monnaie nationale en anglais. Exemple euros, dollars…

FOMO : « Fear of missing out », lorsque l’achat des jetons est motivé non par une analyse approfondie, mais par la peur irrationnelle de rater une opportunité.

Fork (« fourchette » en anglais) : ‡mise à jour du protocole qui peut se faire de manière douce (« soft ») ou forte (« hard »).

« soft fork » : changement effectué sur le protocole qui n’impacte pas les blocks déjà existants de la blockchain.

Hachage Cryptographique : Il s’agit d’une formule mathématique (un algorithme) qui est appliqué à un nombre variable de données (l’”input”) en vue de les transformer en un nombre fixe de données correspondant à l’empreinte digitale des données (“output”). Ok ça ne vous aide pas trop! C’est simplement faire passer des données (textes, chiffres…) qui ont une taille et un format différent dans une moulinette et il en ressort des données ayant une taille et un format unique et prédéfinie. Ce mécanisme permet de vérifier très rapidement que les données d’entrée n’ont pas été modifiées. Dans l’univers des cryptomonnaies, les algorithmes de hachage les plus courants sont SHA-256 et X11.

« hard fork » : changement effectué dans le logiciel du protocole qui aura pour conséquence de créer deux versions différentes du protocole, qui ne seront donc plus reconnues l’une par l’autre

Hot Storage : le fait de conserver des jetons dans un portefeuilles de cryptomonnaies basées sur internet – Par opposition à « cold storage »

Hot Wallet (littéralement « portefeuille chaud ») : portefeuilles Bitcoin basé sur internet fonctionnant sur des appareils (smartphone, ordinateur ou tablette); L’utilisateur confie sa clé privée à une tierce personne (la plateforme internet).

ICO (« Initial Coin Offering ») : « émissions de jetons numériques » – Procédé décentralisé visant à mettre en vente des jetons, aussi appelés « tokens », en vue de financer et promouvoir un projet reposant généralement sur une blockchain mais aussi d’accroître la taille de la communauté ; la levée de fonds est l’objectif premier d’une ICO, mais accroître la communauté est vital pour tout projet reposant sur une blockchain,

IPO (« Initial Public Offering ») : introduction en Bourse par laquelle les entreprises d’une certaine taille ouvrent leur capital au public en vue de lever des fonds. Dans le cas des IPO, les investisseurs achètent des titres de la société qui leur donnent des droits juridiques et financiers sur cette dernière.

ITO (« Initial Token Offering ») : même signification qu’Initial Coin Offering mais avec des Tokens et non des Coins.  Procédé décentralisé visant à mettre en vente des jetons, aussi appelés « tokens », en vue de financer et promouvoir un projet reposant généralement sur une blockchain mais aussi d’accroître la taille de la communauté.

Livre blanc (« White paper ») : document qui présente les caractéristiques d’un projet reposant sur une blockchain. Dans le cadre des ICO, le White Paper peut être comparé à un prospectus, ce qu’il doit fournir aux investisseurs les informations nécessaires pour investir en connaissance de cause.

Maker : Expression utilisée sur les bourses d’échanges pour désigner la partie qui dépose une offre d’achat ou de vente dans le livre d’ordre en premier. Par opposition au « Taker » qui accepte cette offre.

Market creator (« créateur de marché ») :  membre qui crée l’événement et fixe le résultat, les règles, ainsi que les Reporters et leur rémunération

Margin Trading : ou trading sur marge. Technique de traading visant à emprunter des jetons pour augmenter son exposition sur le marché en augmentant sa mise.

Minage : correspond au mécanisme de création des bitcoins. Les nouveaux bitcoins sont émis pour chaque blocks ajoutés à la blockchain. Actuellement les mineurs récoltent 12,5 bitcoins pour chaque blocs ajoutés à la blockchain après avoir compléter avec succès le mécanisme de consensus (Proof of Work).

Mintage : on parle de « mintage » pour le mécanisme du Proof of Stake et non de « minage« , mais le sens est le même.

Mécanisme de consensus : mécanisme cryptographique par lequel les mineurs se mettent d’accord pour choisir lequel d’entre eux aura droit d’ajouter le block à la blockchain et ainsi récupérer les 12,5 bitcoins. Le vainqueur est celui qui

Membre complet : membre qui a téléchargé la blockchain dans son intégralité.

Membres développeurs : rédigent et mettent à jour le protocole (code source).

Membre mineur : membre du réseau qui met à jour la blockchain  en ajoutant les transactions dans des blocs, puis les blocs à la blockchain, selon les règles du protocole qui génèrent par la même occasion les jetons.

Membre utilisateur : membre qui rémunère les mineurs en utilisant les jetons et le service proposé par le protocole. Chaque fois que vous transférez un bitcoin, vous payez des frais aux mineurs.

Merkle Tree:  le Merkle Tree (“arbre de Merkle”) est une méthode perméttant de structurer des données en vue d’y accéder plus facilement et d’en verifier la véracité plus rapidement. Comme vous l’aurais compris, le nom vient du fait que cette méthode organise les données en les regroupant par deux, donnant ainsi la forme d’un arbre renversé. En effet, les transactions sont regroupées par groupe de deux, un hachage est ensuite appliqué à ce groupe. Les groupes sont ensuite regroupés par groupe de deux puis soumis au même procédé jusqu’au dernier hachage appelé la racine (“Merkle Root”) qui lui est ajouté comme référence dans le “Header” du block.

Multisig : pour multi-signatures. Une transaction est dite multisig lorsque plus d’une partie doit la signer pour la valider.

MVP (« Minimum Viable Product ») : signifie un prototype.

« Panic sale » : quand tout le monde vend en même temps.

Jeton natif : jeton émis par un réseau disposant de sa propre blockchain (dans le cas d’Ethereum, il s’agit des Ethers)

Jetons non-natifs : ou « jetons d’application » : jetons émis par un réseau ne disposant pas de sa propre blockchain et qui doit être hébergé sur une plateforme comme Ethereum.

Proof of work : (“Preuve du travail” Mécanisme cryptographique ayant pour objet de déterminer lequel des mineurs pourra ajouter le prochain block à la blockchain. Le Proof of Work est une des composante du mécanisme de consensus.

Proof of stake (« Preuve de l’enjeu ») : même vocation que le Proof of Work mais repose sur un mécanisme différent. Plus vous disposez de jeton, plus vous disposez de droit d’ajouter des blocks à la blockchain. L’idée est que les membres qui disposent du plus grand nombre de jeton ont le plus intérêt à ce que la blockchain soit mise à jour de manière correcte (d’où la preuve de l’enjeu). .

Preuve de l’Enjeu délégué : autre mécanisme de consensus fonctionnant comment la Preuve de l’enjeu à la différence que les membres disposant de jetons délèguent leur droit de minage à des tiers (les witness) pour éviter les abus liés au Proof of Stake. Protocole : C’est le code source d’un réseau reposant sur un blockchain. Une fois téléchargé, ce rogramme informatique indique à votre ordinateur comment communiquer avec les autres membres du réseau, et suivre toutes les règles de fonctionnement du réseau.

REP (« Reputation Tokens ») :  (the unique token usable on the Augur betting platform)

Ricardien (contrat) : Contrat à la fois lisible par les humains et par les machines. Ce sont des contrats pré-rédigés dans lesquels doivent seulement être ajoutés certains termes spécifiques aux parties.

SAFT (« Single Agreement for Future Tokens ») : ??

SAM (« Serviceable Available Market ») : le nombre de consommateurs que vous allez pouvoir atteindre au sein du Total Accessible Market que vous aurez définit.

Security Tokens : actif digital inscrit sur la blockchain et représentant une fraction ou l’intégralité d’un instrument financier sous-jacent (action, dette, immobilier, matière première, brevet, propriété intellectuelle…) ;

Smart Contract (« contrat intelligent ») : (programme autonome qui, une fois démarré, exécute automatiquement des conditions inscrites en amont dans la blockchain, sans nécessiter d’intervention humaine. Il fonctionne comme toute instruction conditionnelle de type « if – then » (si telle condition est vérifiée, alors telle conséquence s’exécute). Pour déclencher son exécution, un smart contract se connecte à une base de données jugée fiable, via l’intermédiaire d’un oracle (un service qui fait le lien entre le smart contract et le monde réel).

Solidity : langage dérivé de Javascript ; c’est le langage le plus utilisé pour la programmation des Smart Contracts sur Ethereum

SOM (« Serviceable Obtainable Market ») : segment de marché capturable

STO (« Securites Tokens Offering ») : Une Initial Coin Offering pour Security Tokens.

Taker : (voir « Maker ») – partie qui accepte l’offre d’achat ou de vente déposée par le « Maker » dans le livre d’ordre de la bourse d’échange.

TAM (« Total Adressable Market ») : l’ensemble du marché disponible sur le segment dans lequel se développe le projet

Token : « actif numérique utilisé par les membres d’un même réseau pour transférer de la valeur, des droits, ou toute autre information entre les membres de ce réseau. Ils peuvent ensuite être échangés sur des bourses d’échanges. Il existe un certain nombre de jetons différents : Currency Tokens (ou jetons de monnaie), Platform Tokens (ou jetons de plateforme), Application Tokens (ou jetons d’application), Security Tokens (jetons de titres). Chacune de ces catégories pouvant être divisées en sous-catégories : les jetons natifs et non-natifs.

Trader : personne réalisant des transactions sur actifs traditionnel ou cryptoactifs de manière habituelles vois professionnelle.

Turing Complet :une machine est dite Turing Complet lorsqu’elle est  en mesure d’exécuter des programmes plus complexes (ceux des Smart Contracts par exemple).

Utility Tokens : ou « Jetons d’application » : jetons ayant des fonctions variées dans le fonctionnement d’un écosystème décentralisé reposant sur une blockchain – voir aussi

Follow me on Social media
Share
Passionné depuis 2014 par les technologies liées à la blockchain, j'ai créé ce blog pour partager avec les plus grand nombre les dernières innovations, les start-ups et les Crypto-monnaies qui selon nous constituent une avancée significative pour cette industrie en pleine expansion.